Comment réussir une photo : 4 règles essentielles

RSS Réussir ses photos

Réussir ses photos


Qu’est-ce qu’une bonne photo ? C’est une photo qui accroche, qui retient l’attention, qui attire le regard.


Il existe quatre grandes règles pour obtenir une bonne photo.


Quel que soit le sujet photographié (portrait, paysage, reportage, architecture,  macrophotographie…) des règles de composition, d’éclairage, de cadrage et de langage symbolique sont à appliquer lors de la prise de vues.



 1 - Le langage des lignes et des compositions 


Les lignes et compositions provoquent sur notre esprit une impression et une force émotionnelle ; chacune suggère l’expression d’une émotion ou d’un état d’âme.


Ligne brisée sur une photo1. Les lignes verticales évoquent la dignité et la simplicité
  - ex : colonnes, forêt, alignement de poteaux…
2. Les lignes horizontales évoquent la paix et le calme
  - ex : ligne d’horizon, surface d’eau calme, champ de blé…
3. Les lignes obliques évoquent le mouvement et la déstabilisation
  - ex : versant de montagne, pente, fenêtre ouverte…
4. Les lignes droites évoquent la rigueur et la sévérité
  - ex : route rectiligne, rails de chemin de fer, barre de HLM…
5. Les lignes courbes  évoquent la grâce et la douceur
  - ex : nu, colline, œuf…
6. Les lignes brisées évoquent la confusion et la perte d’équilibre
  - ex : marches d’escalier, toitures enchevêtrées, jeu de mikado…


Les compositions symétriques expriment la dignité, la force et la stabilité mais elles ne seront utilisées que pour des cas très particuliers comme la photo d’architecture ou du catalogue.


Les compositions asymétriques seront préférées car elles retiennent le regard et chatouillent l’imagination, elles laissent le spectateur sur sa faim et provoquent  la réflexion ; le message délivré par la photo a plus de chance d’être perçu.


2 - L’éclairage


Jeu d'ombre sur une photoL’angle que provoquera la lumière par rapport au sujet photographié et à vous-même fournira une impression de relief ; en effet, une lumière oblique met en évidence les différences de niveaux par le jeu des ombres.


Rejetez toujours l’alignement parfait lumière-appareil-sujet car une lumière plate écrase le sujet, on ne distingue plus ses formes.


Une forte et dure luminosité due à un rayonnement direct du soleil n’est pas obligatoire en photographie, un temps couvert (même s’il est moins attirant) pourra créer une ambiance et permettra une bonne diffusion de la lumière que s’en trouvera adoucie.


Il n’existe aucune limite d’heure pour photographier ; sachez simplement que les couleurs sont modifiées en fonction du moment de la journée ; de la lumière blanche du matin, on passe progressivement à une dominante chaude orangée ou rougeâtre en soirée. Il faut donc savoir manier correctement la balance des blancs en fonction de la température de couleurs.


 3 - Le cadrage


La règle des tiers en photographieUne composition asymétrique est, dans la quasi-totalité des cas, la meilleure composition pour une photo et elle est réalisée grâce à la règle des tiers.


Deux lignes fortes horizontales et deux verticales forment une grille de visée, d’où émergent quatre points d’intersection appelés « points forts ».


1. Ne jamais centrer un sujet.
2. La ligne d’horizon doit toujours se situer exactement sur l’une des lignes horizontales.
3. Le sujet principal est placé sur l’un des quatre points forts.
4. Attention à la place d’un sujet en mouvement et à la direction d’un regard, qui doit s’orienter vers le centre de la photo
5. Ne jamais entrainer l’œil du spectateur vers l’extérieur de la photo, son attention doit y être maintenue en le faisant circuler.


4 - Le langage des symboles en photo


La photographie est une écriture et doit servir de moyen de communication.


1. La photo doit rester claire, compréhensible et simple ; elle doit viser le minimalisme, lorsque cela est possible. Il ne faut pas l’encombrer de détails et d’accessoires futiles.
2. Vous ne devez montrer qu’une seule chose :
  - Un seul sujet en gros plan
  - Un sujet pour lequel le décor sert de support part le jeu plus ou moins marqué de la profondeur de champ ; l’arrière-plan même flouté peut servir de référence au lieu de la prise de vue.
3. Les distances de prise de vue et les plans vous permettent d’insister plus ou moins sur un lieu, un environnement ou un sujet précis pour localiser la photo.
4. Un premier-plan bien choisi donne un relief et une échelle à votre cliché ; le cas typique est celui de l’arbre en avant-plan d’un paysage.
5. Evitez la bascule de votre cliché en compensant le point fort principal. Un sujet en gros plan doit être contrebalancé par la ligne d’horizon, par exemple.
6. L’angle de prise de vue traduit votre opinion sur le sujet photographié :
  - La plongée écrasera et rabaissera le sujet
  - La contre-plongée le glorifiera et lui donnera une impression de grandeur.
7. Lorsque vous mêlez des sujets de tailles différentes, attention à l’échelle des grandeurs qui risque de fausser les rapports ; une grande profondeur de champ permet par exemple de jouer sur le trompe l’œil.
8. La photographie, c’est avant tout savoir regarder mais aussi savoir se déplacer de quelques mètres pour obtenir un point de vue original ; on peut reculer pour élargir le champ et incorporer un contexte plus conséquent.
9. Dans la photographie de type reportage ou photoreportage, souvenez-vous qu’avant, c’est trop tôt, et qu’après, c’est trop tard. Il faut appréhender l’instant ou doubler, tripler les déclenchements.